INFORMATION ET FORMATION

jOURNéE

d'études

emdr

de toulouse

JEET 2021

28 et 29 mai 2021

 

Salle du sénéchal

17 rue de rémusat - toulouse

 

 

13e journée d'étude - programme détaillé

atelier expert - programme

13e journée d'étude emdr - vendredi 28 mai -  9h00

EMDR : du traitement à la psychothérapie

Salle du Sénéchal, Rue Rémusat, Toulouse

 

 

 

Accueil par Isabelle MEIGNANT « PTAI : un modèle de psychothérapie »

 

 

« Danser avec l’EMDR : la valse de la dissociation » par Tony BRAZIL 

 

Dans cette présentation, Tony Brazil tentera d'expliquer aux participants comment les difficultés de la thérapie EMDR proviennent souvent de la réaction (inconsciente) du thérapeute à la dissociation avec ses doutes et peurs. La dissociation constitue une partie normale du processus neuro-intégratif de l’EMDR. Le thérapeute a besoin surtout d’observer ses propres réactions et de comprendre comment elles surviennent et peuvent subtilement bloquer le retraitement du client. On se souvient des mots mémorables de Francine Shapiro : « Le travail clinique avec l’EMDR est une danse – et le client est celui qui dirige ! »

 

Franco-américain, Tony Brazil a été nommé EMDR-Consultant par EMDRIA en 2006 et

Superviseur EMDR Europe en 2007. Il a travaillé comme psychothérapeute en cabinet privé à

Toulouse pendant 25 ans. Il détient aussi le Certificat Européen de Psychothérapie et est diplômé en Comprehensive Energy Psychology. Il travaille aujourd’hui comme Superviseur et Facilitateur pour deux des trois instituts EMDR en France.

 

 

« Un point sur la recherche en EMDR » par Nicolas CAZENAVE "

 

La thérapie EMDR et le modèle du Processus de Traitement Adaptatif de l’Information (P-TAI) qui

la sous-tend sont l’objet de nombreuses recherches afin de mieux comprendre les processus

cognitifs en œuvre et de valider des nouveaux champs d’application, au-delà du TSPT. Nous ferons

donc le point sur l’état actuel de ces recherches.

 

Nicolas CAZENAVE est maître de conférence à l’université de psychologie de Toulouse Jean

Jaurès, Enseignant-Chercheur en Psychologie Clinique et Psychologie de la Santé, Psychologue-

Chercheur® au service de santé des armées (IRBA). Il est également praticien EMDR Europe et

superviseur en cours de formation, formé à l’hypnose et au mindfulness.

 

 

« EMDR en addictologie ambulatoire » par Karima KOUBAA 

 

Les plans nationaux de mobilisation contre les addictions se succèdent les uns après les autres,

mettant en lumière la morbi-mortalité significative et les impacts négatifs des pratiques addictives

avec ou sans substances, dans le champ bio- psycho-social.

Médecin généraliste addictologue exerçant depuis plus de 18 ans à l’association Addictions France

(ex ANPAA) sur la région toulousaine, j’ai pu vivre le nécessaire changement de paradigme de la

prise en soin en addictologie, évoluant de l’approche centrée produit et objectif d’abstinence à une

approche s’intéressant à la personne, son environnement, ses ressources et ses vulnérabilités visant l’amélioration de la qualité de vie et la réduction des risques et des dommages.

S’intéresser aux racines de l’addiction, mène forcément sur des chemins qui croisent les

psychotraumatismes, l’estime de soi, la culpabilité et la honte, le trauma d’attachement…

Les situations sont quasi systématiquement complexes mais le cadre de l’EMDR offre un espace

thérapeutique intéressant permettant au sujet une meilleure compréhension de ce qui est ancré dans son corps, ses émotions et ses cognitions en lien avec son histoire.

Cet exposé donnera des éléments sur la pratique EMDR en ambulatoire sur le CSAPA (centre de

soins d’accompagnement et de prévention en addictologie) d’Addictions France 31.

 

Praticienne accréditée EMDR Europe en 2019, le Dr Karima KOUBAA travaille comme médecin

addictologue au CSAPA Addictions France 31 à Toulouse, comme praticien hospitalier attaché au

service des urgences HPA Castres Mazamet et comme médecin coordonnateur de l’EHPAD

Domaine de Borderouge, du SSRA de la clinique du château de Longues Aygues à Negrepelisse.

Elle est également membre du COPIL vulnérabilités du réseau Périnatalité Occitanie depuis 2018,

participe aux activités du Réseau addictions Occitanie 2 PAO (ex RAMIP) ett intervenante

formations en addictologie depuis 2003.

 

 

« Quid de la Capacité d’Auto-Régulation Emotionnelle du patient : la CARE » par Isabelle MEIGNANT

 

Durant la phase 2 du protocole EMDR, phase de PREPARATION, il est important d’évaluer la

capacité du patient à entrer en phase 4 de retraitement. Pour ce faire, l’établissement du Lieu Sûr,

dans un protocole spécifique en 8 étapes, nous renseignera sur la Capacité d’Auto-Régulation

Emotionnelle du patient. En fonction de cette évaluation CARE, nous saurons plus facilement

décider si nous pouvons nous diriger en phase 4 ou si l’établissement de ressources pour le patient

et de compétences pour le thérapeute supplémentaires est nécessaire.

 

Psychothérapeute titulaire du CEP, Psychologue clinicienne, Thérapeute familiale et systémique,

Isabelle MEIGNANT développé un modèle systémique EMDR présenté lors de différentes

conférences EMDR internationales, Il est particulièrement utilisé en thérapie de couple. Elle est par ailleurs Traineur / Formateur sénior EMDR Europe, Consultant / Superviseur EMDR Europe.

Formée par Mony Elkaïm, puis au psychodrame analytique et morénien par Anne Ancelin

Schützenberger, elle utilise fréquemment les jeux de rôle en thérapie comme en formation. Elle

travaille en cabinet privé à Toulouse (France) et a écrit, en collaboration avec sa soeur, Cécile, «

L’EMDR de Bouba le chien » et créé le cahier EMDR du patient « Le coloriage de Bouba ». Elle est

auteur de l’article « la psychothérapie EMDR : a stand alone psychotherapy » dans Mieux

comprendre la thérapie EMDR, 13 études de cas, sous la direction de Lionel Souche et Nicolas

Baltenneck chez éditions in press Elle a également présenté un poster lors de la conférence EMDR

Asia 2010 à Bali : « MY EMDR MÉMO » qui résume les bases du protocole EMDR et a été validé

par Francine Shapiro, Ph.D.

 

 

Pause déjeuner

 

 

« EMDR et confinement : perspectives » par Nicolas CAZENAVE

 

Dans cette période troublée par un contexte sanitaire jamais envisagé dans notre pays, psychologues et thérapeutes doivent se réorganiser. Nouvelles pratiques, nouvelles demandes… nous verrons comment le modèle du P-TAI peut permettre d’appréhender cette situation de crise et comment l’EMDR peut s’adapter aux nouvelles exigences et contraintes pour rester une thérapie puissante dans le traitement de cet On-going trauma.

 

Nicolas CAZENAVE est maîtrre de conférence à l’université de psychologie de Toulouse Jean

Jaurès, Enseignant-Chercheur en Psychologie Clinique et Psychologie de la Santé, Psychologue-

Chercheur® au service de santé des armées (IRBA). Il est également praticien EMDR Europe et

superviseur en cours de formation, formé à l’hypnose et au mindfulness.

 

 

« Deuil traumatique dans le cadre d'un attentat : l'expérience de l'EMDR » par Hélène BARRAT

 

Prendre en charge le deuil traumatique d’une famille, c’est assez fréquent pour un thérapeute, mais beaucoup moins lorsque le défunt est un terroriste tué par les forces de l'ordre.

Dans ce retour d’expérience, j'expliquerai le contexte, mes missions, comment, alors que j’étais

encore débutante en EMDR, j'ai adapté les protocoles pour acompagner 2 enfants et la maman à

leur domicile : dessin, Protocole des 4 champs, narrative, entretiens dans la langue maternelle du

patient etc.

A travers 3 situations cliniques, l'objectif sera de montrer que l’EMDR fonctionne très bien en se

faisant confiance et en faisant confiance au protocole et au Processus de Traitement Adaptatif de

l’Information.

 

Psychologue clinicienne depuis 2006, Hélène BARRAT intervient au centre hospitalier de Lavaur

(Tarn) et propose des « consultations post-traumatiques ». Riche d’une expérience en psychiatrie

adulte, en CMP, en prison et référente du projet radicalisation, elle est accréditée en EMDR, formée à l'EFPE de Toulouse et a suivi les masterclass « événements récents » et « enfant/ adolescent ».

Elle travaille également en cabinet libéral depuis deux ans, est formée à l’hypnose et titulaire d’un

DU en criminologie, victimologie et psychopathologie médico-légale.

 

 

Pause

 

 

« La place de l’attachement en thérapie EMDR » par Juliane TORTES SAINT JAMMES

 

Chez les patients complexes, la place de l attachement est capitale. Comment travailler sur des

traumatismes répétés chez 1 patient sans avoir en amont sécurisé le lien d’attachement qui se

rejouera dans la relation thérapeutique ? Il est important pour le thérapeute de décrypter les

modalités et stratégies d’attachement de son patient afin d’ajuster sa relation, de développer et de

sécuriser l’alliance. Cette intervention abordera les différents types d attachement ainsi que les états d’esprit d’attachement chez l’adulte et nous verrons quel positionnement le thérapeute peut prendre ainsi que les différents leviers qu il peut utiliser pour sécuriser le lien en phase 2 afin de procéder de manière efficiente aux phases de retraitement.

 

Juliane Tortes Saint-Jammes est psychothérapeute agréée par les ARS, praticienne et superviseur

EMDR Europe. Formée en sciences neuropsychologiques et en psychopathologie clinique orientée

systémique elle a effectué un travail de recherche sur la prise en charge de la douleur chronique en thérapie EMDR à la faculté de médecine de Bordeaux ; recherche présentée lors du 15e congrès

international d'EMDR à Edimbourg. Elle travaille en cabinet libéral près de Bordeaux au Centre

CAMEA, avec des adultes, enfants et adolescents et accueille en supervisions de groupe et

individuelles ses collègues praticiens EMDR. Trainer R-TEP. Elle est aussi membre du Council of

Scholars, EMDRIA, groupe de travail international où elle travaille de manière plus spécifique sur

“what is or what is not EMDR”. Membre de l’équipe de recherche TRAUMA-IETO de l’inserm, et

coordinatrice de l’Unité de Recherche CUMP Zone de Défense Sud Ouest, ses recherches portent

autour de la prévention et de la prise en charge du psychotraumatisme. Facilitatrice au sein de

l'Ecole Française de Psychothérapie EMDR, elle est chargée de l'organisation des formations

initiales des praticiens EMDR Europe sur Bordeaux.

 

 

Clôture de la journée par l’équipe du bureau d’AET et remise des attestions

 

 

Valériane TIMMER, superviseur EMDR Europe, Isabelle MEIGNANT, formatrice EMDR Europe,

Nicolas CAZENAVE et Didier MICHEL, praticiens EMDR Europe et superviseurs en formation,

prendront le temps de revenir sur les temps forts de cette journée de formation continue autour de l’MEDR et du modèle PTAI.

 

TOTAL : 7 heures de formation continue

 

 

 

 

09H00 - 09h30

 

 

09H30 - 10h30

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

10h30 - 11h00

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

11h00 - 12h00

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

12h00 - 12h30

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

12h30 - 14h00

 

 

14h00 - 15h00

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

15h00 - 16h00

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

16h00 - 16h30

 

 

16h30 - 17h30

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

17h60 - 18h00

 

 

 

 

soiree conference et debat - vendredi 28 mai - 20h30

 atelier expert - samedi 29 mai - 9h00 / 12h00

atelier expert

Animé par Juliane Saint-Jammes

 

 

inscriptions et accès réservés aux membres praticiens d'AET

 

 

 

Lors d’une psychothérapie, le thérapeute devient le temps de la prise en charge figure d

attachement accessoire voire principale. A ce titre il doit faire expérimenter une expérience

correctrice en terme d attachement pour permettre au patient de développer un attachement plus

sécure.

Lors de cet atelier, nous aborderons les différentes postures à adopter en tant que psychothérapeute

afin de développer cet attachement et nous nous découvrirons le protocole de Ricky Greenwald

« developping a secure attachment ».

 

Juliane Tortes Saint-Jammes est psychothérapeute agréée par les ARS, praticienne et superviseur EMDR Europe. Formée en sciences neuropsychologiques et en psychopathologie clinique orientée systémique elle a effectué un travail de recherche sur la prise en charge de la douleur chronique en thérapie EMDR à la faculté de médecine de Bordeaux ; recherche présentée lors du 15e congrès international d'EMDR à Edimbourg. Elle travaille en cabinet libéral près de Bordeaux au Centre CAMEA, avec des adultes, enfants et adolescents et accueille en supervisions de groupe et individuelles ses collègues praticiens EMDR. Trainer R-TEP. Elle est aussi membre du Council of Scholars, EMDRIA, groupe de travail international où elle travaille de manière plus spécifique sur “what is or what is not EMDR”. Membre de l’équipe de recherche TRAUMA-IETO de l’inserm, et coordinatrice de l’Unité de Recherche CUMP Zone de Défense Sud Ouest, ses recherches portent autour de la prévention et de la prise en charge du psychotraumatisme.

Facilitatrice au sein de l'Ecole Française de Psychothérapie EMDR, elle est chargée de l'organisation des formations initiales des praticiens EMDR Europe sur Bordeaux.

 

 

3 heures de formation continue

Action EMDR contre le Trauma

52 rue Peyrolières - 31000 Toulouse - France

action.emdr.trauma@gmail.com